Continent: 
Asie
Nom: 
LANDèS-GARCIA
Amanda
,
2014
,

Sujet d'étude: 
La jeunesse nippone qui se détache d'un système exigeant et strict

Samedi 23 Août

Comme convenu, aujourd'hui je retrouve mes amies Natsuki, Kikuno, Chiho et Naoko. Elles m’emmènent à Ikébukuro, un quartier qui fait la concurrence à Shinjuku, Harajuku et Shibuya en matière de commerces. Après avoir passé la journée à aller par-ci, se rendre par-là et avoir fait la traditionnelle photo dans ces photomatons japonais qui vous agrandissent les yeux comme si vous étiez une poupée, elles m’emmènent en fin de journée un peu plus au nord de Tokyo pour y faire brûler des feux d'artifices. Pendant l'été il est très facile de trouver des fusées et feux d'artifices que l'on fait brûler entre amis. Le spectacle est tout simplement magnifique avec toutes ces couleurs et ces sons. Je suis absolument fascinée par ces lumières colorées qui scintillent à quelques centimètres de mes doigts. Malgré le vent, nous passons un agréable moment ce qui rend les adieux encore plus déchirants. Pour mon départ, ainsi que pour marquer mon anniversaire qui approche à grand pas, je reçois toute une multitude de cadeaux de leur part. Je les remercie au moins une bonne dizaine de fois et nous promettons de rester en contact. Une fois rentrée à la guest-house, j'ouvre mes cadeaux. En effet, traditionnellement au Japon, les cadeaux ne s'ouvrent jamais devant celui qui vous les a offert à moins qu'il ne le demande expressément. Parmi les nombreux cadeaux se trouvent également des lettres qu'elles ont souvent essayé d'écrire en partie en français, même si elles ne connaissent absolument pas la langue, à l'aide de traducteurs. Certaines tournures de phrases me font sourire étant parfois dans un niveau de langue trop soutenu pour le genre de relation que nous entretenons. Avant d'aller me coucher, je ne manque pas de leur envoyer un message pour leur montrer ma reconnaissance. Définitivement, leur bonne humeur et joie de vivre vont me manquer.