Nom: 
MARGAS
Antoine
,
2014
,

Sujet d'étude: 
A la quête d'une pensée pour le monde: le Bouddisme au Vietnam

27 Mai 2014 :

« Une fois descendu du minibus, je me retrouve en plein cœur de la ville d’Hanoi, livré à moi-même, à mes envies, à mes désirs. Entouré de guides, de cartes et de dépliants, je recherche le chemin de la gare d’Hanoi. Mon « look » un peu atypique ne passe pas inaperçu. En effet, à peine avoir eu le temps de m’assoir pour retrouver mon chemin, qu’un jeune homme me propose son aide. Non seulement il m’a écouté, mais il a admirablement bien compris mon problème. Pour commencer, il  s’empare de mes détritus pour les jeter dans les caniveaux, tout en pointant du doigt la direction de la gare. Un choc pour un écolo et angevin que je suis ! Mes premières impressions dans le quartier divergent entre stupéfaction, peur et angoisse. Il y a des scooters que l’on prénomme motobuy en nombre incalculable !! Il sillonne les rues dans tous les sens possible, à contre sens, ainsi qu’à toutes les vitesses envisageables. Il semble aussi avoir une règle qui dit qu’à défaut d’utiliser clignotant, frein, feux tricolore, il faille utiliser le klaxon !! Le tout dans la ville avec un vacarme assourdissant et une impression de risquer sa vie à chaque coin de rue, tel une impression d’apocalypse. »

14 juin 2014

« Nous roulons peut-être entre 70 et 90km/h sur une route légèrement chaotique ; beaucoup trop rapide si je la compare à la vitesse des autres véhicules. La vitesse est le prix à payer puisque sans plus tarder les policiers en uniforme vert foncé et aux épaulettes orange et rouge, nous arrête pour excès de vitesse. Il en suit une amende pour le chauffeur de 150 000 Dong (soit environ 7€). Plutôt dérisoire comme contravention, mais cela ne l’empêche pas de rouler à toute allure, voir même encore plus vite par la suite. Il est vrai que la probabilité de croisé d’autres policiers sur les routes est maintenant minime puisque nous venions de les rencontrer »


Thématiques: