Continent: 
Asie
Nom: 
STOEFFLER
Théo
,
2014
,

MENTION POUR SON ESPRIT DE RESISTANCE ET D'INSOUMISSION 2016

Sujet d'étude: 
A la recherche de Zomia

Journée éprouvante, autant psychologiquement que physiquement. Au réveil, deux contre temps : une pluie incessante et un mal de gorge intense… j’hésite à partir dans ces conditions. Finalement je préfère y aller quand même... C’est mon premier vrai jour de recherche des villages. Je ne peux plus faire attendre Zomia.
Je me prépare, prend un petit déjeuner copieux et équipé de la petite carte tracée par le proprio je me mets en route. Après une dizaine de minutes je me suis déjà trompé de chemin, je suis au milieu d’une petite cour de ce qui ressemble à une ferme, le sentier s’arrête ici.
Pas le temps de faire demi-tour que j’entends un bruit sourd d’os brisé juste derrière moi, je fais volte-face et distingue… une poule. Une poule couchée au sol, qui tourne frénétiquement sur elle-même laissant tout autour une traînée de sang. Spectacle étonnant vous me l’accorderez.  Un peu abasourdis, ne comprenant rien à cette situation cocasse je commence à rebrousser chemin mais voilà qu’une seconde poule, ah non, un coq cette fois, est propulsé d’une fenêtre à 5 m sur ma gauche pour atterrir juste entre mes jambes. Le choc est encore plus violent que pour la précédente et cette fois le sang de ce pauvre bougre finit en grande partie sur mon pantalon. J’ai juste le temps de jurer « putain mais qu’est-ce que c’est que ce bordel » avant de filer à toute vitesse. En passant j’entrevois à travers la fenêtre la forme du mystérieux personnage qui semble prendre un malin plaisir à…  m’envoyer des poulets dessus.     
Après avoir mûrement réfléchi à la question j’en ai d’ailleurs déduis que l’homme devait être sur le point de tuer ces poules lors de mon arrivée ; ne sachant surement pas trop comment m’annoncer que je n’étais pas le bienvenu, il a peut-être trouvé judicieux de m’envoyer ses gallinacés à la figure. Faisant ainsi d’un coq deux coups… ou d’un coup deux coqs, c’est selon.