Nom: 
LAMEZEC
André
,
2012
,

PRIX SPECIAL DU JURY

Sujet d'étude: 
Le Jazz à la Nouvelle Orléans: Mythe vivant ou façade publicitaire ?

Ce soir de 1er septembre 2012, André Lamezec vagabonde à la Nouvelle-Orléans entre des airs de guitare près du Mississipi, des parades dans la rue et parfois… des tornades. Il est paisiblement assis sur un perron de Frenchman Street. A ses côtés, son ami Jeremy qu’il a accompagné l’après-midi durant le tournage de son documentaire, et qui lui raconte tous les voyages qu’il a faits depuis quatre ans. Dans 30 secondes, un élément extérieur interviendra pour donner lieu à moment complètement loufoque. Eh oui ! Parfois, en voyage Zellidja, on fait de drôles de rencontres : inattendues, absurdes, éphémères… Mais comme on dit : « Chaque moment est une rencontre » !


Thématiques: 

« Et voilà une coïncidence incroyable qui nous est arrivée : Alors que nous étions assis sur ce perron de Frenchman Street, une nana seule et soule nous aborde en nous disant: "Hi ! You are friends of James, can I sit with you ? / Bonjour ! Vous êtes des amis de James, je peux m’asseoir avec vous ?". Pour rappel, James est le joueur de banjo que nous avions rapidement croisé. Nous n’avions jamais vu cette fille et elle ne nous avait jamais vus. Et James ne connaissait même pas nos prénoms, à peine nos physiques pour nous décrire, et il n’avait pas vu cette fille depuis trois jours. Quand je lui ai demandé comment elle avait fait, elle m’a juste dit qu’elle l’avait senti… Enfin bref, drôle de truc. En tout cas elle est très sympa, c’est une artiste un peu tarée qui rigole fort, aime beaucoup l’accent français et qui note toutes les phrases qu’elle juge amusantes dans un livre qu’elle a toujours avec elle. »