Nom: 
FRIEDRICH
Lucie
,
2012
,

Sujet d'étude: 
Les médecines naturelles en Inde ou le "Grand Tout Guérisseur"

 

Extrait du rapport d'étude

"L’Ayurveda se relie de manière quasiment identique à la médecine chinoise dans la conception des diverses « humeurs » influençant les patients. Ces humeurs, en médecine chinoise comme en ayurveda, sont constituées du feu correspondant à la bile et aux diverses inflammations ; du vent, qui est particulièrement relié à l’esprit mais aussi aux instabilités mentales ; et de la terre/eau, reliées aux fonctions alimentaires et reproductives. Chacun de ces éléments a un impact sur l’élément suivant, et les traitements sont dans chacune de ces médecines traditionnelles, établis selon le profil du sujet, mais également les saisons ou heures de la journée influençant l’énergie de ces divers éléments. La maladie étant en médecine chinoise considérée comme une disharmonie entre le corps et l’esprit, ou plutôt la traduction d’un état mental perturbé, on retrouve également ce principe en ayurveda, complété par la notion d’une éventuelle erreur alimentaire ou incompréhension des principes de l’univers."