Nom: 
LARDERET
Ana
,
2009
,

Prix Johanne Sutton-Pierre Billaud

Sujet d'étude: 
Les Mongols, entre Tradition et Modernité

Le 8 août 2009 à Töv aïmag (Mongolie), Ana Larderet partageait le quotidien d'une famille mongole dans une ger (ou yourte).Pendant qu'il pleut à l'extérieur de la ger, des liens se tissent autour d'une partie de cartes, à l'abri des gouttes d'eau...


Me sentant déjà plus en confiance, je leur propose de jouer aux cartes et de leur apprendre le « Président » (ou « Trou-du-cul », selon les goûts) et la « Bataille corse ». Avec beaucoup de succès, je suis fière de l’admettre. J’adore leur façon de jouer. Ils y mettent une telle candeur ! Surtout Tuya et Pagi. Dès qu’ils font des coups bas, un grand sourire de contentement se dessine sur leur visage. Quand ils gagnent, leur jubilation éclate dans toute son innocence et sa pureté. Le jeu est un moyen si efficace pour rire, échanger et partager. Et nul besoin d’un langage poussé (…). Autour de ces 54 morceaux de papier, nous apprenons enfin à nous connaitre, et par le meilleur moyen qu’il soit : le rire. Finalement, peut-être qu’il n’est nul besoin de connaitre leur arbre généalogique, leurs notes à l’école et leur plat préféré. Peut-être qu’il y a un moyen plus vrai, moins creux, de créer des liens. A approfondir.