Continent: 
Asie
Nom: 
ZELER
Type de Voyage Z: 
Bourse Z
Rapport image et son: 
Valentine
,
2016
,

Sujet d'étude: 
La condition de la femme en Inde, de la naissance de la fille à l'accouchement de la mère.

Il est terriblement difficile de résumer mon voyage en Inde.
En écrivant mon carnet de route, 3 mois après être partie, je me suis rendue compte que j'avais envie de tout partager.
Partager ces rencontres, ces visages, ces paysages, ces sentiments et ressentis, ces saveurs, ces senteurs, ces folies et ces mésaventures.

Tout d’abord l’Inde. J’ai adoré, et le mot n’est pas assez fort pour décrire ce que je ressens pour ce pays. Il est triste, dur, et si beau à la fois. Certains moments ont été magiques, d’autres tragiques. Les couleurs... c’est un pays qui donne une vision extérieure joyeuse, avec les saris jaune et rose des femmes, les épices de toutes les couleurs ou les maisons bleues. Mais à ‘’l’intérieur’’ du pays, j’ai vu très clairement se dessiner les castes, les inégalités surtout.

Ensuite les rencontres. Elles étaient riches, très riches. Des personnes avec de beaux cœurs, pleins de sincérité et qui se battent pour une cause ou transmettent aussi simplement que cela puisse paraître, de l’amour.
J’ai appris grâce aux Indiens à ressentir les énergies. Positive comme négative. Il reste sur moi, un petit bout de l’Inde avec mon Roudrach qui ne quitte pas mon cou. Mon sujet s’est vu enrichir par les nombreuses rencontres. Les enfants, les femmes et les hommes y ont mis leurs grains pour construire mon livre ‘’Sous les voiles, la condition de la femme indienne’’.

Mon sujet, je n’en ai pas encore parlé. J’aurais voulu passer plus de temps en Inde pour creuser encore davantage. Quelle idée stupide d’avoir pris en avance mon billet de retour alors qu’il me restait un mois avant le début de mes cours ... J’ai tout de même put obtenir des interviews, voir et faire des choses/ rencontres intéressantes.
La condition de la femme est très complexe et je mettrais ici la fin de mon bouquin parce que cela fait la conclusion de mon voyage :

''L’Inde se modernise et favorise par le biais de cette modernisation, des avancées sociales.  De plus en plus de femmes ont accès à l’école, ce qui participe à leur indépendance.  Des acteurs font bouger les choses, comme Pads Against Sexism qui dénonce des façons de penser, ou Sambhali, qui accompagne les femmes vers un avenir meilleur, Wahoe Commune qui aide les plus défavorisés ou encore No Bad Touch qui montre aux filles ce qu’il faut faire en cas de violences physiques ou morales.   Ce genre de projet, il y en a beaucoup qui se créent à l’heure actuelle.  Les hommes évoluent dans leurs mentalités pendant que les femmes évoluent dans leur position sociale, comme Pratibha Devisingh Patil, qui a été la première femme à accéder au pouvoir, en devenant Présidente de 2007 à 2012, ou Mayawati Kumari, de la caste des intouchable qui s’est quant à elle vue attribuer le poste de ministre en chef dans la région de l’Uttar Pradesh.  
 
Coutumes et tradition tombent dans les oubliettes, laissant place à des femmes qui se battent pour un monde plus juste. Il y a de l’espoir. ''

----

Ce que j’en retiens, c’est qu’il y a de l’espoir, beaucoup d’espoir puisque l’Inde change assez rapidement. La société se modernise et les mentalités également. La jeune génération font bouger les choses et valorise l’image de la femme. Et puis mon voyage c’était aussi les paysages, les monuments, les villes. J’ai pu faire cinq villes assez différentes du Rajasthan, et Agra. J’ai commencé par Delhi, Vrindavan, puis Agra, Jodhpur, Jaipur, Pushkar et j’ai fini par mon point de départ, la capitale.

Je reviens de ce voyage avec qu’une envie, y retourner.

Tout me manque, même le klaxon incessant des grandes villes !


Thématiques: