Les enfants perdus de l'autre Allemagne

Le 9 novembre 1989, le Mur de Berlin tombe. A "Check Point Charly" des files de voitures passent dans les deux sens. Trabant et BMW. L'Est et l'Ouest se rejoignent interloqués. Deux jours plus tard, Mstislav Rostropovitch installe son violoncelle au pied de la muraille. L'histoire n'est pas qu'allemande. En 1989, quand on a pas vingt ans, c'est toute une vision du monde qui s'effondre. Des certitudes sur la vie, des représentations mentales. A Lyon, Isabelle Darras regarde les images à la télévision. Elle voudrait être là-bas. A défaut de pouvoir faire comme Rostropovitch, elle décide de se rendre en Allemagne de l'Est aux prochaines vacances d'été.

Nom de l'auteur: 
Darras
Isabelle
Lauréate Z 1990
Editeur: 
L'Harmattan
Extrait: 

Ce jour-là, j'ai décidé que j'irai là-bas. Comprendre ce qu'en France on a appelé "la réunification". En Allemagne, le choix des mots est plus politique. "Unification", "Réunification. L'histoire n'a pas la même signification. En 1990, il n'y a pas d'évidences. La seule qui va de soi est la victoire de l'économie de marché. La démocratie, aussi, a gagné. C'est ce qu'on dit toujours dans ces cas-là. Je suis plus spectique. Pour moi, le mariage est forcé, rapide, bâclé. La continuité historique ne me saute pas aux yeux. Le progrès non plus. J'ai vingt ans et je suis hanté par ces questions : Comment survit-on à l'enfermement ? Comment ressort-on d'une existence passée dans la crainte et la persécution ? Quel être humain devient-on quand on a perdu sa liberté ? La vie continue-t-elle aussi en enfer ?

Collection: 
Voyage Zellidja
Broché (Nombre de pages): 
180 Pages
ISBN-10: 
2-7475-4846-5
Prix (hors frais de port): 
15,25 Euros
Année de publication: 
2003