Aller au contenu principal

Ce matin je suis partie explorer les rues, observer les gens, prendre l’air sur la plage. Il y a une espèce d’agitation permanente, une véritable ébullition, des gens en mouvement partout et tout le temps, mais le tout évolue au ralenti, dans une atmosphère ouatée et cotonneuse. Les gens ne se regardent pas dans les yeux mais exhibent leur corps dès qu’on se trouve à une cinquantaine de mètres de la plage. Les rues sont bordées de grands arbres exotiques et ça y est, ici, mille odeurs assaillent les narines non averties : nourriture, friture, urine, fruits, métal chaud, etc. Cela dit, les odeurs à nouveau sont bien mois prégnantes qu’en Inde et surtout beaucoup moins qu’en Chine où dans mon souvenir, c’était vraiment impressionnant. Outre les grands immeubles de style différents les uns des autres, des petites boutiques d’une quinzaine de mètres carrés se jouxtent sur les bordures des rues, et toutes sont spécialisées : fleuriste, coiffeur, pharmacie, papeterie, vendeur de produits de beauté, stands de cuxinhas, ou encore vendeur de robinets et tuyauteries, cordonnier et doubleur de clefs ! Il y a de tout, et ouvert à toute heure (surtout le stand de cuxinhas qui est ouvert 24h sur 24 héhé, bon filon !)

Image
Image
Prénom du boursier
Lucie
Nom du boursier
FRIEDRICH
Sujet d'étude
La pratique du tatouage au Brésil
Statut du voyage
Voyage effectué
Ordre du voyage
VZ2
Pays visité(s) durant le voyage Zellidja
Brésil
Continent de destination
Amérique
Image
La pratique du tatouage au Brésil (Brésil en 2014 - Lucie)
Image
La pratique du tatouage au Brésil (Brésil en 2014 - Lucie)