Continent: 
Europe
Nom: 
Rabiller
Type de Voyage Z: 
Bourse Z
Rapport image et son (audiovisuel): 
Agathe
,
2017
,
.
.
Islande

Sujet d'étude: 
La mise en oeuvre des paysages islandais

Les espaces infinis, c’est une des découvertes que j’ai faite en Islande. Je n’aurais jamais pu imaginer une telle grandeur en ne l’ayant jamais appréhendé. Parfois, souvent, il n’y a rien, absolument rien, sur des kilomètres et des kilomètres. Le ciel est immense et la ligne d’horizon est imperceptible, c’est incroyable, et très particulier. Parce que les paysages en Islande, c’est impossible, je pense, de les considérer comme décor uniquement, et d’y être indifférent. Les paysages sont toujours une sorte de mise à l’épreuve, sont renversants et éprouvants, et ça m’a pris souvent malgré moi. Toujours changeants, l’effet qu’ils ont m’a paru tel qu’ils semblaient être déterminants de mon humeur. Là-dessus, une islandaise, ressortissant du village de Seyðisfjörður me disait que lorsqu’elle partait loin de son village, les montagnes lui manquaient terriblement, parce qu’elles semblaient équilibrer sa vie. Et c’est vrai, à Seyðisfjörður, les montagnes sont détentrices de ce climat si particulier.

Thématiques: 

La tôle est partout dans les villes et villages d’Islande. À Reykjavik aussi bien qu’à Akureyri et à Stykkisholmur. C’est un matériau rude aux invariables ondulations. Un métal froid, inflexible et raide. La tôle est protectrice, imperméable, solide et invariable. Tout le contraire des paysages capricieux et changeants.